carpeCar­ac­tères généraux: Orig­i­naire d’Asie, où elle est encore un sym­bole de courage et de per­sévérance, la carpe a été intro­duite en Occi­dent par les Romains. Dès le Moyen Age, elle était déjà large­ment répon­due.

Répar­ti­tion et habi­tat: La carpe est un habi­tant typ­ique des eaux chaudes et calmes ou à courant lent. Sauf en région mon­tag­neuse, elle est présente partout dans les fleuves, les riv­ières, les lacs et les étangs. Pois­son gré­gaire, elle vit en troupe, mais les gros sujets âgés sont volon­tiers soli­taires.

Repro­duc­tion: En mai et juin, dès que la tem­péra­ture de l’eau atteint les 19°C , leur parade nup­tiale est bruyante: plusieurs mâles se dis­putent une femelle, laque­lle déposera ses oeufs sur des her­biers ou des racines à faible pro­fondeur. Les alevins nais­sent 4 à 8 jours plus tard. Dans les eaux chaudes et riches en nour­ri­t­ure, leur crois­sance est rapide.

Ali­men­ta­tion: Planc­ton pour les alevins, puces d’eau, daph­nies et diatomées pour les jeunes; tout venant pour les carpeaux et les adultes qui sont fouis­seurs et omni­vores et man­gent débris végé­taux, racines, jeunes pousses, vers, larves d’insectes, crus­tacés, mol­lusques et plus rarement, alevins d’autres poissons.