Le parc national du Gouraya, ren­ferme de nom­breux sites naturels et ves­tiges his­toriques qui font de lui un Parc à ten­dance éco touris­tique.
Ce dernier est situé en amont de la ville de Béjaia pos­sède d’une part une richesse naturelle et cul­turelle excep­tion­nelle, et d’autre part, des infra­struc­tures touris­tiques importante.

L’écotourisme est une forme de tourisme qui vise à faire décou­vrir un milieu tout en préser­vant son intégrité.
La répu­ta­tion du parc national de Gouraya comme des­ti­na­tion touris­tique repose sur la nature, son his­toire et sa cul­ture locale.

Le pat­ri­moine unique du parc réside dans la nature sub­tile de son paysage, sa faune unique et ces écosys­tèmes naturels. Il est aussi défini par l’histoire d’importance nationale qui s’est déroulée dans la région.

Les efforts doivent s’appuyer sur l’idée que la pro­tec­tion est la con­di­tion indis­pens­able d’un tourisme durable et rentable.

Le tourisme respec­tant les règles d’un développe­ment équili­bré ouvre des per­spec­tives d’une action effi­cace pour la pro­tec­tion de notre pat­ri­moine commun.

Un dévelop­pent durable est des­tinée à mieux gérer les lieux soumis à de très forte fréquen­ta­tion touristique.

De même l’encouragement de l’écotourisme, qui est une com­posante éduca­tive, est par con­séquent néces­saire pour sen­si­biliser les vis­i­teurs à l’importance de la pro­tec­tion de la nature et du paysage.

Sites his­toriques : 15 sites his­toriques sont situés à l’intérieur du ter­ri­toire du parc national de Gouraya, parmi ces derniers nous citerons :

  • Fort de Gouraya
  • Muraille ham­ma­dite
  • Marabout de sidi Touati
  • Marabout de Sidi Aissa
  • Ile des pisans

Sites touris­tiques : 9 sites touris­tiques ont été recen­sés au Parc National dont les plus impor­tants sont :

  • Cap Car­bon — Cap Bouak — Pic des singes
  • La baie des Aiguades — La cor­niche du cap Carbon.