Descrip­tion de l’espèce : Le Goé­land leu­cophée Larus cachin­nans est un oiseau palmipède qui fait parti de la famille des lar­idés et de l’ordre des lar­i­formes. goeland leucopheeCar­ac­térisé par des pattes jaunes et solides. Le bec est jaune avec une tâche rouge sur le mandibule inférieur.
Son poids est d’environ 1 270g, la longueur du bec est de 53,1mm.
Lieux de nid­i­fi­ca­tion du Goé­land leu­cophéeLarus cachin­nans : A l’heure actuelle, le Goé­land leu­cophée Larus cachin­nans est nicheur dans cinq sites côtiers à l’ouest du parc national de Gouraya à savoir :
Les falaises du Cap Car­bon, Les « Grot­tines » de Djebel Gouraya, les falaises et l’îlot de Sahel d’Adrar Oufarnou, les rochers de la côte et l’île des Pisans de Bouli­mat.
- Dans le parc national de Gouraya, les Goé­lands leu­cophées fréquentent essen­tielle­ment une zone d’alimentation, il s’agit de la décharge publique de Bouli­mat qui accueille selon une étude réal­isée en 2000 une moyenne de 446 indi­vidus
- Les dor­toirs du Cap Bouak et du Cap Car­bon accueil­lent entre 170 et 290 indi­vidus en moyenne entre décem­bre et mars. Le nom­bre max­i­mum des indi­vidus est observé durant la péri­ode hiver­nale.
- L’étude du com­porte­ment a per­mis de noter plusieurs cas de klep­topar­a­sitismes (un indi­vidu qui arrache une nour­ri­t­ure tenue par l’autre indi­vidu) et de com­péti­tion exer­cées par le goé­land sur divers espèces d’oiseaux, tels que les canards, les foulques et les mou­ettes et même vis à vis des goé­lands immatures.