2Ecosys­tème marin : L’étude de la par­tie marine du parc réal­isée par l’Institut des sci­ences de la mer et de l’aménagement du Lit­toral (ISMAL) sur la base d’une con­ven­tion. Actuelle­ment, la par­tie marine du Parc National de Gouraya n’a aucun statut par­ti­c­ulier. Ce site est d’une super­fi­cie de 7 842 hectares n’a fait l’objet d’aucune pro­tec­tion légale jusqu’à main­tenant.
Dans la lit­téra­ture spé­cial­isée, la par­tie marine du Parc National de Gouraya est con­sid­érée comme une par­tie inté­grante du parc (PNUE/​UICN, 1989).