aiguadesLa baie des Aiguades fût le théâtre d’une grande afflu­ence des civil­i­sa­tions depuis l’antiquité. Les phéni­ciens y con­stru­isirent des comp­toirs com­mer­ci­aux, des tombeaux creusés dans d’énormes rochers sont vis­i­bles. C’est le lieu par lequel se fit le débar­que­ment espag­nol en 1509. Du Pic des singes par une val­lée boisée de pins, de Carou­biers et d’Oliviers sauvages, ou encore en emprun­tant la cor­niche du grand phare, un sen­tier en lacet rapide, on peut attein­dre la baie des Aiguades. Cette plage rocheuse offre au vis­i­teur la sen­sa­tion d’un air authen­tique­ment par­fumé et frais, la fraîcheur d’une source d’eau per­ma­nente qui per­met au touriste de se désaltérer au cours de sa prom­e­nade à la beauté sauvage.