plateau des ruinesSur ce plateau rocailleux situé sur la route de Gouraya, et sur lequel se trou­vent des ruines d’un ouvrage for­ti­fié à l’époque française, exis­tait avant sa destruc­tion par les espag­nols, le Fort Rouge (Bordj El Ahmar), con­struit par les Ham­ma­dites au même temps que la grande muraille, et qui a été rééd­i­fié à l’époque turque et nommé Bordj Boulila (le fort con­struit en une nuit). C’est en ce dernier que Salah Rais vint s’établir pour repren­dre Bougie aux Espag­nols en 1555.